top of page
Rechercher

CHOISIR LES BONNES MATIERES DANS SES COUCHES LAVABLES



Le monde des couches lavables est très vaste tant au niveau du langage, des modèles, des

formes que des matières qui les composent.

Par ce petit article, j’espère pouvoir vous éclairer sur les différentes matières que vous

pourrez retrouver dans vos couches lavables et surtout vous donner une idée des matières à privilégier afin d’obtenir un maximum d’absorption.


A : LES MATIERES SYNTHETIQUES


1/ La Microfibre

La microfibre est en générale la matière synthétique la plus utilisée : c’est le fameux insert

qui ressemble à la matière de vos lingettes en microfibre pour faire le ménage !

Il est en général peu couteux, mais également peu efficace dès que votre bébé grandit car il

absorbe très rapidement le liquide et se trouve donc rapidement saturé (dans ce cas il sera à

agrémenter avec une autre matière)



Il a également l’avantage de sécher très rapidement et de passer au sèche-linge sans

craindre de rétrécir.

Petit bémol également au niveau des bébés à la peau fragile ou atopiques, comme toute

matière synthétique elle peut provoquer des irritations, l’insert ne devra donc pas être mis

en contact avec la peau de bébé .

On placera donc cette matière tout en bas de notre tableau des matières absorbantes.

Au niveau des marques, on trouve ce type d’inserts par exemple chez Mama Koala, couches

lavables chinoises (Little and bloome/Happy Flute/Elinfant ect.. ) ou autre couches à poches.


2/ La polaire


C’est une fibre synthétique très fine et tissée très serrée issue du recyclage des bouteilles en

plastique.

Respirante, cette matière hydrofuge (qui protège de l’humidité) permet un effet « fesses au

sec ». Placée au contact de la peau, l’urine la traverse et est dirigée vers la matière

absorbante. Comme la polaire ne retient pas l’humidité, les fesses restent sèches.

Son entretien se fait facilement en machine.

Autres avantages, les selles n’accrochent pas et peuvent être jetées directement dans les

toilettes après le change car elles se décolleront très facilement

Cette matière reste très douce et sèche très rapidement.

ATTENTION : La polaire n’est absolument pas absorbante et ne doit pas être utilisée seule.

Cette matière est à utiliser de jour mais idéalement la nuit, quand votre enfant reste plus longtemps au

contact de l’humidité ou sur des noyaux absorbant en microfibre

.

3/ La suédine

C’est une matière synthétique 100% polyester qui remplit la même fonction que le polaire et assure un

effet « fesses au sec ». Elle a les mêmes particularités que celles du polaire. La suédine est un tissu très

doux et léger qui sert principalement pour l’intérieur des couches lavables.

On la retrouve en général dans l’intérieur des couches à poches (Mama Koala par exemple)



4/ Le PUL

Il s’agit de polyester recouvert de Polyuréthanne laminé.

Cette matière respirante est utilisée pour ces propriétés imperméables notamment en tant

que revêtement extérieur des couches ainsi que pour les culottes de protection.

Lavage en machine à 40°C maximum (certains tolèrent un lavage à 60 degrés).

Sèche-linge interdit sous peine de bruler la matière imperméable.


B : LES MATIERES SEMIE-NATURELLES


J’ai choisi de les appeler « semi-naturelles » car elles partent au départ d’éléments naturels

qui ont été soit mélangés avec une fibre synthétique pour la tenue du tissu ou ont dû

recevoir un traitement spécifique afin d’obtenir le tissage .


1/ Le bambou (ou viscose de Bambou)

Je vais commencer par cette matière qui est la plus utilisée dans le monde des couches

lavables pour diverses raisons que nous énumérerons plus loin ;

Le Bambou se cultive essentiellement en Asie mais comme le coton ou le chanvre, c’est une

matière qui ne peut pas être tissée.

Pour en faire un tissu, il est transformé en viscose de Bambou.



Attention donc : le tissu en Bambou n’existe tout simplement pas.

On l’appelle communément Bambou pour plus de simplicité mais en fait c‘est bien de la

viscose de Bambou dont il s’agit.


Les plus :

Très doux et fin, qui conserve ses atouts malgré les lavages.

Très bonne absorption puisqu’il est 5 fois plus efficace que le coton avec une grande

rapidité donc idéal pour les plus grands qui font de plus gros pipi !

Aspect et toucher très doux et très souple au toucher qu’il conserve même après de nombreux lavages.

Anti-allergique et anti-bactérien


Les moins :

Séchage assez long (plus long que le coton et un peu moins que le chanvre).

Impact écologique : la culture du bambou ne nécessite pas l’utilisation de pesticides, elle est

donc moins polluante que celle du coton traditionnel. Par contre, les tissus en bambou ne

sont pas tissés à partir d’une fibre végétale. La fibre de bambou est entourée autour d’un fil

de polyester. Ce sont donc des tissus en viscose de bambou. La transformation du bambou

en viscose de bambou est coûteuse en eau et a donc un impact sur l’environnement.

Cependant, il reste moins polluant que le coton traditionnel.

Les fibres du bambou sont fragiles, il ne supporte pas les trop fortes chaleurs (il est conseillé

de les laver à 40°C et d’éviter le sèche-linge), et sera moins résistant dans le temps.

Attention à ne pas frotter les couches à la main, car les fibres de bambou s’useraient très

vite, ne laissant que la trame synthétique.

Au niveau des marques : on retrouve des couches en Bambou (voir tout bambou pour

certaines) chez Motherease Sansdy’s, Pop IN close, Lulu nature, Bambinex, ect...


2/ Le Tencel/Lyocel

Le Lyocell est une fibre créée à partir de pulpe de bois (souvent d’Eucalyptus, arbre qui

pousse rapidement avec un faible apport en eau et pesticides, de bambou ou de feuillus)

On en extrait la cellulose des arbres (un sucre naturellement présent dans le bois) pour la

dissoudre dans un solvant non-toxique.



Le TENCEL est ainsi beaucoup plus écologique qu’une autre fibre naturelle comme le coton

ce qui en fait une matière très intéressante pour la confection de vêtements.


Les plus :

Très doux,

Sa texture lisse est parfaitement adaptée aux peaux sensibles.

Une fibre résistante et facile à entretenir

Très absorbant :1,5 fois plus que le coton

Les moins: sa fabrication


3/ Le modal

Tout comme le Bambou et le Tencel, il est fabriqué à partir de la cellulose du bois de hêtre.

La cellulose est une substance organique qui constitue les parois cellulaires. À partir de ces

fibres, on file le modal.

Les plus: super absorbant (6 fois plus que le coton), très fin, souple et respirant

Sèche très rapidement, passe même au sèche-linge en mode délicat

Les moins: pour l’instant, je n’en ai pas trouvé


C : LES MATIERES NATURELLES



1/ Le coton

Le coton est l’une des fibres naturelles la plus couramment choisie dans l’utilisation des

couches lavables. C’est un tissu très absorbant, facile d’entretien et doux contre la peau de

votre bébé. À choisir de préférence BIO.

Les plus: Sèche rapidement / Nettoyage facile (peut être lavé à 90°C / Résistant aux lavages

et aux séchages

Les moins:Pas aussi absorbant que le bambou ou le chanvre


2/ Le chanvre

Pour moi, la meilleure matière qui existe au niveau couches lavables et que j’ai pu tester :

Le chanvre est une fibre naturelle qui est cultivée sans utilisation de pesticides et de produits

chimiques. Bien que super absorbant, il a tendance à absorber lentement, il est donc

souvent associé à une autre fibre poreuse pour en faire un insert, comme un mélange

chanvre / coton.


Les plus: Super absorbant tout en restant très fin / antibactérien naturel / résiste très bien

dans le temps.


Les moins: séchage plus long, cout plus élevé, peu donner un effet « cartonné » au bout de quelques lavages;



J’espère que cet article aura pu vous aiguiller dans le choix des matières que vous devrez choisir dans vos inserts ou dans vos couches lavables afin de maximiser leur absorption et surtout donner a votre bébé un maximum d’heures bien au sec dans ses couches .


Laissez un petit commentaire sur cet article pour gagner des points fidélité!

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page